Les jours ailleurs ~ Street Art Toulouse

Je partage avec vous mes coups de cœur voyages à travers la série « Les jours ailleurs ». Lorsque je visite une ville, j’aime faire des Street Art Tours quand elle s’y prête. C’était le cas pour Amsterdam, Berlin et Paris.

Savez-vous que l’Office de Tourisme de Toulouse propose également son Graff Tour et que Toulouse est la 2ème ville la plus graffée de France? Alors, pas besoin d’aller très loin pour faire de nouvelles découvertes.

La visite se fait à bus et à pieds dans plusieurs quartiers de la ville, accompagnés d’une guide de l’OT et de l’artiste graffeur, Flavien Flavor alias Mile. On a découvert l’histoire du graff à Toulouse et certaines des plus belles fresques. Le Street Art est bien présent à Toulouse. Les artistes toulousains ont su très tôt s’auto-gérer, se fédérer pour monter des projets communs et des évènements dans la ville rose. Ces dernières années, il est en pleine évolution. En témoigne le nombre d’évènements autour du Street Art comme Rose Béton, Mister Freeze… Les murs de la ville se couvrent chaque année un peu plus de fresques dont certaines commandées par la Mairie (ou avec son autorisation), des entreprises, des particuliers…

Je vous embarque avec moi pour cette visite. On commence par le début du graff à Toulouse avec un dinosaure que l’on peut encore voir au Jardin d’Embarthe, quartier Arnaud Bernard. Il a été réalisé en 1994 par la Truskool. Il témoigne des premières influences du graff : les dessins animés et les mangas. Les artistes toulousains ont apparemment été les premiers en France à communiquer avec ceux de l’étranger, notamment et surtout avec ceux des Etats-Unis.

Fresque graff jardin Embarthe Arnaud Bernard Toulouse

On continue dans le quartier, dans la rue Gramat. On y trouve tous les styles de graff (graff à la bombe, au pinceau, pochoirs, stickers, collages) et notamment des chromes. Ils étaient les plus fréquents au début du graffs. En effet, avant que la commercialisation de bombes de peinture, on utilisait des bombes pour voiture métallisées. Une partie de la rue a été recouverte lors de l’édition 2017 du festival Latino Graff.

street art Toulouse rue Gramat street art Toulouse rue Gramat 2 street art Toulouse rue Gramat 3 street art Toulouse rue Gramatt guaté Maograff toulouse rue gramat 1K4A2332 1K4A2335 street art Toulouse rue Gramat 5 street art Toulouse rue Gramat 7 street art Toulouse rue Gramat Latino graff festival street art Toulouse rue Gramat Latino graff festival 1K4A2343 1K4A2344-2 1K4A2349 street art Toulouse rue Gramat 8

On poursuit par un bâtiment place Arnaud Bernard. Il est le fruit de la collaboration de plusieurs artistes (Siker, Ceet, Soone, 2Pon, Tober, DER et Tilt) : on voit plusieurs bandes, comme du papier déchiré. La Mairie de Toulouse n’avait pas imposé de thème mais avait seulement demandé un rappel des couleurs de Toulouse. On trouve des tons chauds de rouge, un clin d’œil à nos jolies briques. La fresque fait près de 30m de haut!

street art toulouse fresque arnaud bernard

Direction Les Minimes pour la plus grande fresque de Toulouse inaugurée au mois de février 2018. Quelle découverte! Elle a été réalisée par 100Taur, un artiste pluri-disciplinaire que j’ai eu le plaisir de rencontrer. Son univers qui mixe dessin animé et mythologie est fantastique. Je pourrais utiliser d’autres superlatifs. Je vous laisse plutôt voir son travail :

street art Toulouse 100taur street art Toulouse 100taur 2 1K4A2362 street art Toulouse 100taur 3 street art Toulouse 100taur 4 street art Toulouse 100taur 4 1K4A2384

Nous avons ensuite longé la gare Matabiau en bus. On trouve toujours beaucoup de graffs autour des gares et des stations de métro car ce sont des lieux de passage parfaits pour montrer son travail et se faire (re)connaître.

1K4A2391

Fresque Rue Cazeneuve – Festival Rose béton 2016

On croisera une péniche toute recouverte près du Port Saint-Sauveur et un peu plus loin, une grande fresque signée Aryz, un artiste espagnol qui peint au pinceau. Je mettrai un lien vers sa page plus bas.

street art Toulouse Aryz

On fait un arrêt dans le quartier Empalot pour découvrir 2 autres fresques XXL réalisées par un grand nom du Street Art : Henrich Beikirch (Allemagne). Malheureusement, celle du berger marocain va bientôt disparaître car l’immeuble va être détruit. Le Street Art est un art éphémère mais on s’en attriste quand même… Ces réalisations toutes en nuances de gris sont impressionnantes. Tout d’abord, Beikirch a su jouer avec les volumes du bâtiment qui n’est pas plat comme on pourrait le croire : il forme un angle droit! Ensuite, la qualité des détails font presque penser à une photographie. Pourtant, quand on s’y attarde, on voit bien qu’il s’agit de peinture. On peut même voir des coulures, de la texture.

street art Toulouse Henrich Beikirch street art Toulouse Henrich Beikirch 2

La visite se termine par une note féminine, celle de Miss Van. Je me souviens encore de ses femmes aux formes généreuses qui habillaient les rues de Toulouse quand j’étais adolescente. Elle était une des premières femmes à se faire reconnaître dans ce milieu très masculin. Son style a beaucoup évolué et j’aime encore plus! Il y a beaucoup de délicatesse et de poésie dans cette fresque. Rien que le nom : « La Symphonie des Songes »…

1K4A2423 street art toulouse fresque miss van 1K4A2441 street art Toulouse

Quelques noms d’artistes dont vous pouvez voir le travail dans les rues de Toulouse :

100Taur / Afat / Aryz / Beikirch / Ceet / DER / Fafi / Jace / Mademoiselle Kat / Maye / Mile / Miss Van / MondéMr Chat / Reso / Siker / Snake / Soone / Tilt / Tober

Et pour aller plus loin

Téléchargez l’application Street Art Cities. Vous trouverez les plus belles fresques sur une carte interactive. De quoi organiser une chasse aux graffs à Toulouse ou ailleurs!

L’OT de Toulouse propose d’autres dates pour cette visite. J’en referai une autre sans hésiter l’année prochaine car le contenu changera  :  de nouvelles fresques disparaissent et apparaissent sans arrêt.

Partagez de l'amour =>Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Vous aimerez sûrement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *